Publics issus de la migration

Comment les accompagner dans une démarche d'intégration en milieu scolaire ou professionnel ?

Description :

Les professionnel·les dont la mission est de soutenir l’intégration professionnelle et sociale se retrouvent face à nombre de bénéficiaires qui ont vécu un parcours migratoire et possèdent des références culturelles différentes des leurs. Cette formation de 3 jours leur propose d’affiner la compréhension des réalités de leurs interlocuteurs et interlocutrices.

Objectifs pédagogiques :

À la fin de la première journée (Approches transculturelles), les participant·es sont en mesure de :

  • Identifier une norme, ou une valeur culturelle, à laquelle ils font naturellement référence
  • Exprimer l’importance de la curiosité bienveillante dans l’approche de l’autre pour construire une relation dans l’interculturalité
  • Analyser une situation en se basant sur la méthode des « incidents critiques »
  • Identifier des enjeux liés à la communication et à l’accompagnement des personnes issues de la migration

À la fin de la deuxième journée (Croisée de regards : apport des interprètes communautaires à la thématique de l’accompagnement), les participant·es sont en mesure de :

  • Citer quelques points communs et divergences entre les institutions érythréennes, afghanes et suisses
  • Émettre des hypothèses quant à la situation vécue par les bénéficiaires venant d’Érythrée ou d’Afghanistan
  • Faire des liens entre pratique professionnelle et réalités décrites par les intervenant·es

À la fin de la troisième journée (Accompagnement des personnes issues de la migration et victimes de traumatismes), les participant·es sont en mesure de :

  • Expliquer avec leurs propres mots le concept d’état de stress post-traumatique (ESPT)
  • Reconnaître l’influence de ces symptômes dans le processus de l’insertion socioprofessionnelle
  • Élaborer des pistes pour l’accompagnement le plus adapté
  • Proposer des outils de prévention du traumatisme vicariant

Intervenant·es possibles :

Sediga Schatzman, interprète communautaire et médiatrice interculturelle d’origine afghane

Samuel Abreha, interprète communautaire et médiateur interculturel d’origine érythréenne

Niruba Marazzi, interprète communautaire et médiatrice interculturelle d’origine tamoule

Eyorsaleam Kiflay, interprète communautaire et médiatrice interculturelle d’origine érythréenne

Feven Afeworki, interprète communautaire et médiatrice interculturelle d’origine érythréenne

Saida Mohammed Ali, interprète communautaire et médiatrice interculturelle d’origine somalienne

Isabelle Fierro, responsable de l’Interprétariat communautaire d’Appartenances

Sandra Mazaira, psychologue spécialiste en psychothérapie FSP, praticienne EMDR Europe certifiée

Public cible :

Professionnel·les ou bénévoles travaillant dans les domaines de l’éducation et du social

Groupe de 6 participant·es minimum, et de 16 participant·es maximum

Méthodes :

Exposés théoriques, réflexions sur sa propre pratique, illustrations construites à partir des expériences des intervenant·es, échanges de pratiques. Les participant·es sont amené·es à échanger, partager leurs expériences et leurs regards. Le contenu transmis est adapté aux apports des participant·es et, dans la mesure du possible, aux besoins exprimés.

Durée de formation
Prévoir 3 journées complètes de 8 heures chacune en incluant les pauses
Frais de déplacement
Fr. 50.- / heure de transport depuis Lausanne en transport en commun + plein tarif CFF 2e classe, aller-retour
Prix
Offre faite sur demande
Pour tous renseignements
Téléphone
021 341 12 39
Email