Le traumatisme vicariant : comment le gérer en tant qu’accompagnant·e ?

Description :

Les professionnel·les accompagnant des personnes issues de la migration et souffrant de traumatismes sont susceptibles d’expérimenter personnellement des symptômes traumatiques en lien avec le vécu de la personne suivie. En effet, les personnes issues de la migration ont fréquemment été exposées à des traumatismes psychiques et les relatent plus ou moins explicitement aux professionnel·les, qui sont alors exposé·es à leur tour à du matériel traumatique.

L’enjeu de cette formation est de comprendre les spécificités de ce type de processus, appelé traumatisme vicariant, ainsi que les mécanismes de son apparition, pour mieux le prévenir.

Objectifs pédagogiques :

À la fin de la formation, les participant·es sont en mesure de :

  • Expliquer certains mécanismes spécifiques du processus de traumatisation vicariante
  • Expliciter les différences entre le traumatisme vicariant et d’autres tableaux cliniques d’épuisement professionnel, dont le burn-out, par exemple
  • Citer certains facteurs de risque pour les professionnel·les de la relation d’aide auprès de personnes issues de la migration et souffrant d’états de stress post-traumatique
  • Identifier certains facteurs protecteurs
  • Identifier des mécanismes salutaires pour la prévention du traumatisme vicariant
  • Proposer des pratiques utilisables dans le cadre de leur activité professionnelle

Intervenantes possibles :

Sandra Mazaira, psychologue spécialiste en psychothérapie FSP, praticienne EMDR Europe certifiée

Nathalie Bennoun, psychologue spécialiste en psychothérapie FSP, psychologue responsable adjointe de la Consultation Psychothérapeutique pour Migrant·es (CPM) d’Appartenances

Public cible :

Professionnel·les de la relation d’aide auprès de personnes issues de la migration susceptibles de présenter des états de stress post-traumatique
 
Groupe de 6 participant·es minimum, et de 16 participant·es maximum

Méthodes :

Réflexion sur sa propre pratique, exposés théoriques, illustrations construites à partir des expériences des formatrices, échanges de pratiques, travail personnel d’introspection et d’expérimentation de stratégies de décharge émotionnelle.

Durée de formation
Prévoir une journée complète de 8 heures, en incluant les pauses
Frais de déplacement
Fr. 50.- / heure de transport depuis Lausanne en transport en commun + plein tarif CFF 2e classe, aller-retour
Prix
Offre faite sur demande
Pour tous renseignements
Téléphone
021 341 12 39
Email